Son rôle premier est souvent la création du site, pour cela il doit maîtriser les langages informatiques tels que HTML, CSS, JavaScript et faire preuve de créativité pour qu’il soit attrayant.

Il n’est pas seul : il fait parti d’une équipe de graphistes, développeurs, etc. Ces métiers techniques peuvent être complétées par des compétences éditoriales. Au quotidien, le webmaster entretient les informations diffusées sur le site, les renouvelle, actualise les données, gère les forums de discussion…

Ses compétences principales sont de concevoir, gérer et animer.

Il est responsable de la vie d’un site, du développement à l’animation, en passant par la mise en ligne et la veille technologique. Un métier à géométrie variable nécessitant d’avoir plusieurs cordes à son arc.

Compétences requises

Informaticien, mais pas seulement Le webmestre est un informaticien doté de solides compétences en graphisme et en rédaction, et qui connaît parfaitement la culture et la stratégie de son entreprise. Il possède d’excellentes compétences techniques et un bon niveau d’anglais. En plus de maitriser les langages informatiques du web, il s’informe régulièrement de l’évolution des outils d’Internet. Créatif, rigoureux, autonome, il sait aussi se montrer polyvalent.

Le goût du contact

Le webmestre sait animer une équipe et communiquer. D’abord en interne, puisqu’il centralise des informations issues de différents services. Mais aussi à l’extérieur, puisqu’il s’enquiert, en permanence, des réactions des internautes qui visitent le site pour l’ajuster au mieux.

Disponible et efficace

Pour respecter les délais et réagir au plus près de l’actualité, ses horaires sont étendus, parfois décalés. En cas d’imprévu, il doit se montrer disponible et efficace… très rapidement !

Avant la mise en ligne

L’activité du webmestre dépend de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il peut intervenir dès la conception du site Internet : il l’alimente alors en contenus (publication d’articles, création de fiches produit…) et vérifie sa compatibilité avec les principaux navigateurs. Il signale les problèmes techniques rencontrés et traque les bugs d’affichage. Lorsque tous les problèmes sont résolus, le site peut être mis en ligne.

Alimenter un site

Pour attirer les visiteurs, le webmestre ajoute du contenu (textes, sons, images, vidéos…) et réalise des mises à jour quotidiennement. Il peut aussi améliorer le référencement (positionnement du site dans les résultats des moteurs de recherche). En cas de problème grave, il peut solliciter les développeurs, ou restaurer le site à partir des sauvegardes qu’il effectue régulièrement. Il assure aussi la veille technologique vis-à-vis des sites concurrents.

Un rôle d’interface

En tant que responsable du site Internet et/ou intranet, il joue un rôle d’interface. Il s’assure que les rédacteurs respectent la charte éditoriale et peut leur proposer certaines corrections en vue d’optimiser le référencement. Il est en contact avec les développeurs et les webdesigners pour faire évoluer le site…